La police de Hong Kong adoptera des approches à la fois «dures» et «molles» contre les manifestations: le commissaire


BEIJING / HONG KONG (Reuters) – La police de Hong Kong utilisera à la fois des approches "dures" et "douces" lors des manifestations, a déclaré samedi à la presse le commissaire de la police de Hong Kong, Chris Tang.

Le commissaire de la police de Hong Kong Chris Ping-keung Tang prend la parole lors d'une conférence de presse à l'hôtel Regent à Pékin, en Chine, le 7 décembre 2019. REUTERS / Jason Lee

Dimanche, le chef de la police a évoqué une manifestation potentiellement importante en faveur de la démocratie et après près de six mois de manifestations parfois violentes à Hong Kong, déclenchées par un projet de loi désormais retiré autorisant l'extradition vers la Chine continentale.

Tang a déclaré que la police adoptera une approche "humaniste" pour les incidents mineurs, mais a mis en garde contre des mesures résolues contre des actions plus violentes, et a ajouté qu'il espère que la marche sera pacifique.

Hong Kong, un centre financier majeur, a connu un calme relatif au cours des dernières semaines depuis que les élections locales de la fin du mois dernier ont remporté une victoire écrasante pour les candidats pro-démocratie.

Tang a été nommé à son poste en novembre. Il était à Pékin pour une "visite de courtoisie" pour rencontrer des responsables du continent, a annoncé jeudi la police de Hong Kong dans un bref communiqué.

Il a déclaré avoir rencontré Zhang Xiaoming, le chef du bureau des affaires de Hong Kong et de Macao, et Zhao Kezhi, ministre chinois de la sécurité publique.

Les manifestants sont en colère contre ce qu'ils considèrent comme une ingérence chinoise dans les libertés promises à l'ancienne colonie britannique lors de son retour au pouvoir chinois en 1997.

La Chine nie s'immiscer, affirme qu'elle est attachée à la formule «un pays, deux systèmes» mise en place à ce moment et a accusé les forces étrangères d'avoir fomenté les troubles.

Plus tôt samedi, Tang a observé une cérémonie de lever du drapeau sur la place Tiananmen, selon une séquence vidéo diffusée par la chaîne de télévision câblée de Hong Kong.

"Je suis très heureux de voir le drapeau du pays voler et de ressentir la grandeur du pays", a-t-il déclaré aux journalistes. "Je voudrais remercier … le président Xi Jinping (pour son) soutien indéfectible à la police de Hong Kong qui applique strictement la loi."

Reportage de Cate Cadell, Nanling Fang à Pékin et Noah Sin à Hong Kong; Montage par Shri Navaratnam



Lire plus