La mosquée Al-Aqsa de Jérusalem rouvre ses portes après plus de deux mois


Les fidèles prient à l'intérieur de la mosquée al-Aqsa qui a rouvert ses portes après une fermeture de coronavirus de deux mois et demi, sur le complexe connu des musulmans sous le nom de Noble Sanctuaire et pour les juifs sous le nom de Mont du Temple dans la vieille ville de Jérusalem le 31 mai 2020. REUTERS / Ammar Awad

JÉRUSALEM (Reuters) – Le complexe de la mosquée Al-Aqsa de Jérusalem a rouvert ses portes aux fidèles et aux visiteurs musulmans dimanche après une fermeture de deux mois et demi contre les coronavirus, mais les autorités ont imposé certaines précautions alors que les autorités sanitaires avertissaient d'une recrudescence des infections locales.

La reprise des prières sur le troisième site le plus sacré de l'Islam a clôturé une période sombre pour les musulmans de Jérusalem, qui cette année a marqué le mois de jeûne sacré du Ramadan et de la fête de l'Aïd al-Fitr sans leurs visites quotidiennes habituelles à Al-Aqsa et au dôme attenant du Roche.

«Après avoir ouvert la mosquée, j'ai l'impression de pouvoir respirer à nouveau. Merci à Dieu », a déclaré Umm Hisham, une résidente de Jérusalem à travers un masque, les yeux larmoyants, après être entrée dans l'enceinte pour des prières de l'aube avec des centaines d'autres musulmans.

Le Conseil du Waqf islamique a cité le ralentissement de la propagation locale du COVID-19 en levant les restrictions d'entrée et en rouvrant les sanctuaires emblématiques du complexe, qui ont fermé le 15 mars.

Mais le conseil a imposé des mesures pour réduire le risque de contagion, alors que de nouveaux cas en Israël ont augmenté ces derniers jours.

Les fidèles doivent porter des masques faciaux et apporter des tapis de prière personnels s'ils souhaitent prier à l'intérieur des sanctuaires ou sur les terrains extérieurs du complexe.

Il ne semblait pas y avoir de limite au nombre de personnes autorisées à pénétrer dans l'enceinte de 35 hectares (14 hectares), connue par les musulmans sous le nom de Noble Sanctuaire et par les juifs sous le nom de Mont du Temple.

Environ 700 fidèles étaient présents pour les prières de l'aube. Plus tard dans la matinée, un groupe de Juifs orthodoxes, accompagné de la police israélienne, est entré dans l'enceinte par une entrée pour les visiteurs adjacente au saint mur occidental du judaïsme.

Il y a eu 17 000 cas de coronavirus et 284 décès en Israël, et 386 cas et trois décès en Cisjordanie occupée.

Reportage de Rami Ayyub, Ammar Awad et Sinan Abu Mayzer; Montage par Daniel Wallis, Kirsten Donovan



Lire plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA