Budget de la Sécu: dépenses de santé exponentielles et congé paternité doublé




Déficit inédit et dépenses de santé exponentielles, mais aussi allongement du congé paternité et lancement d’une cinquième branche dédiée à la dépendance : voici les principaux traits du projet de budget de la Sécu 2021, qui arrive mardi devant l’Assemblée nationale.
– Un déficit hors norme –
Pour l’année en cours, le déficit de la Sécu est estimé à 44,4 milliards d’euros (contre un peu plus de 5 milliards en 2019), avec 30 milliards pour la branche maladie et 7,9 milliards pour la branche retraite.
Depuis l’arrivée du Covid-19 en France, le retour à l’équilibre a été relégué au statut d’objectif de “la vie d’avant” pour deux raisons : les dépenses de santé ont, en toute logique, explosé (+ 10 milliards) et les ressources de la Sécurité sociale, pour une large part composées des cotisations sociales, ont été largement affectées par la forte hausse du chômage et le maintien au chômage partiel de nombreux salariés (- 27 milliards).



Lire plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *