Les Guinéens élisent leur président et inaugurent un cycle ouest-africain délicat




Près de cinq millions et demi de Guinéens sont appelés dimanche à choisir leur prochain président, premier rendez-vous sous tension d’un calendrier électoral ouest-africain chargé, scruté avec inquiétude par les avocats de la démocratie.
Cette élection ouverte à 08H00 (locales et GMT), la première d’une série de cinq présidentielles en Afrique de l’Ouest avant fin 2020, se déroule dans un climat de crispation qui fait redouter des troubles, surtout autour de l’annonce des résultats, dans un pays accoutumé à ce que les antagonismes politiques fassent couler le sang.
Douze candidats et candidates sont en lice pour diriger ce pays de 12 à 13 millions d’habitants, parmi les plus pauvres du monde malgré ses immenses ressources naturelles.



Lire plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *