À la frontière Iran-Irak, le trafic de moutons, un nouveau business lucratif mais dangereux




La crise financière qui touche l’Iran a entraîné l’apparition d’un curieux phénomène à la frontière avec l’Irak, région principalement peuplée par les Kurdes : le trafic de moutons. Une activité qui rapporte gros à certains propriétaires, mais qui coûte beaucoup à ceux qui s’y risquent sur le terrain : les affrontements entre les trafiquants et la police iranienne ont déjà blessé plusieurs habitants et entraîné l’arrestation d’une dizaine de personnes dans la région.



Lire plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *