L'athlète Benjamin Compaoré condamné à six mois de prison avec sursis pour violences conjugales




L’athlète Benjamin Compaoré a été condamné vendredi à six mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Créteil pour violences conjugales.
Le champion de triple saut de 33 ans était poursuivi pour “violences habituelles ayant entraîné une incapacité totale de travail inférieure à huit jours” commises à l’encontre de sa conjointe entre août 2019 et mars 2020.
Le tribunal a finalement requalifié les faits en “violences” – et non “violences habituelles” – et a accepté la demande de la défense de ne pas inscrire cette condamnation au bulletin numéro 2 de son casier judiciaire.



Lire plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *