Explosions au port de Beyrouth : qui veut la peau du juge Tarek Bitar ?




Depuis quelques semaines, Tarek Bitar, le magistrat libanais chargé d’enquêter sur la double explosion du 4 août 2020 au port de Beyrouth, est au cœur d’une campagne de dénigrement et l’objet d’intenses pressions. Ces derniers jours, un cap a été franchi avec des menaces proférés par un haut-responsable du Hezbollah. Pour certains parmi les familles des victimes, ces menaces signifient que « son enquête pointe vers la bonne direction ».



Lire plus