Un an après la chute de Kaboul, la fuite des cerveaux continue en Afghanistan




Malgré les appels des Taliban aux Afghans éduqués à participer à la reconstruction du pays, la frange la mieux formée de la population, qui a fui en masse après la chute de Kaboul, n’a aucune intention de revenir tant que le mouvement islamiste sera au pouvoir. 



Lire plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA