Téhéran rejette l'enquête de l'Onu sur la répression des manifestations

par Elwely Elwelly
DUBAÏ (Reuters) – L’Iran compte rejeter l’enquête indépendante décidée par l’Onu sur la répression des manifestations antigouvernementales qui ne semblent pas faiblir dans le pays, a fait savoir lundi le ministère des Affaires étrangères.
« L’Iran ne coopèrera pas avec le comité politique mis sur pied par le Conseil des droits de l’homme de l’Onu », a déclaré le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, en référence à la mission d’enquête internationale indépendante dont la création a été décidée jeudi par cette instance onusienne.
Le Haut-Commissaire de l’Onu aux droits de l’homme, Volker Türk, avait dénoncé juste avant le vote l’usage « inutile et disproportionné » de la force par les autorités iraniennes à l’égard des manifestants.



Lire plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CAPTCHA