Brésil: La police mène les interrogatoires d'un millier d'émeutiers

par Leonardo Benassatto
BRASILIA (Reuters) – La police brésilienne procédait mardi aux interrogatoires d’un millier de contestataires arrêtés à la suite de l’invasion dimanche des lieux du pouvoir dans la capitale Brasilia par des partisans de l’ancien président Jair Bolsonaro, des troubles représentant un défi de taille pour le nouveau gouvernement.
Pour la plupart, les émeutiers ont été arrêtés lundi lorsque l’armée a procédé au démantèlement d’un campement pro-Bolsonaro érigé devant le quartier général de l’armée, à Brasilia, depuis la défaite du dirigeant d’extrême droite lors de l’élection présidentielle du 30 octobre face à Luiz Inacio Lula da Silva.
Ces contestataires demandaient à l’armée d’intervenir pour empêcher Lula de revenir au pouvoir, dénonçant une fraude électorale au détriment de Jair Bolsonaro – lequel a régulièrement mis en doute durant la campagne la fiabilité du système de vote, sans jamais fournir la moindre preuve, et n’a pas reconnu sa défaite au scrutin d’octobre.



Lire plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CAPTCHA