Economie > Dunlop : « La balle Dunlop AO de cette année n’est pas différente de celle des éditions précédentes. L’organisation n’a reçu à ce jour que 5 plaintes sur 700 joueurs participants au tournoi. « 


Quelques ténors du circuit se sont plaints de la qualité des balles. 

Dunlop, le four­nis­seur offi­ciel du tournoi comme il l’est d’ailleurs égale­ment au Master de Turin mais aussi sur l’Open de Monte‐Carlo par exemple a donc tenu à nous préciser les choses. D’ailleurs, les joueurs de tennis connaissent la qualité de cette balle reconnue dans le monde entier pour sa viva­cité et sa dura­bi­lité. Après les prati­quants aguerris savent aussi que les condi­tions clima­tiques peuvent logi­que­ment changer certaines sensa­tions. C’est d’ailleurs le discours de la marque.

« Nous prenons très au sérieux la satis­fac­tion des joueurs. En tant que balle n°1 sur le circuit, Dunlop a désor­mais 100 ans d’ex­per­tise dans la produc­tion de balles de tennis de très haute qualité.

La balle Dunlop AO de cette année n’est pas diffé­rente de celle des éditions précé­dentes. La tech­no­logie inno­vante, les maté­riaux haut de gamme et le processus de produc­tion restent inchangés pour garantir cohé­rence, dura­bi­lité et performance.

L’organisation n’a reçu à ce jour que 5 plaintes sur 700 joueurs parti­ci­pants au tournoi.

De nombreux facteurs externes peuvent affecter les perfor­mances de la balle, notam­ment le style de jeu, la surface du court, le climat, l’hu­mi­dité et les condi­tions chan­geantes.

Le temps à Melbourne a été très irré­gu­lier, passant de 38 degrés le mardi 17 janvier, à 16 degrés avec de la pluie le mercredi 16 janvier. La tempé­ra­ture très basse en Night Session peut égale­ment expli­quer ce déca­lage de sensation.

La balle utilisée sur le tournoi est la même balle que celle utilisée lors de tous les tour­nois de prépa­ra­tion en Australie pour lesquels nous n’avons reçu aucune plainte des joueurs »



Lire plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CAPTCHA