En Iran, la répression s’abat sur les médecins qui soignent les manifestants

Le personnel médical iranien subit des pressions pour l’obliger à mentir sur la cause des blessures ou du décès de manifestants réprimés par les forces de sécurité, dans le cadre de la contestation qui secoue le pays depuis la mi-septembre. Des médecins ont été arrêtés, interrogés et battus. Une médecin aurait même été tuée pour avoir soigné en secret des manifestants blessés, comme l’ont raconté plusieurs sources à la rédaction des Observateurs de France 24. 



Lire plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CAPTCHA