En Israël, les raisons du très bref passage au gouvernement d’Arié Dery



Originaire de Meknès au Maroc, plusieurs fois ministres, l’ultra-orthodoxe Arié Dery avait été choisi comme numéro deux du gouvernement de coalition formé en décembre par Benyamin Netanyahou. Le 18 janvier, la Cour suprême israélienne a invalidé sa nomination.



Lire plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CAPTCHA