LinkedIn : "open to work", un badge utile qui peut aussi se retourner contre vous

Depuis sa création en 2002, LinkedIn a multiplié les options pour permettre aux utilisateurs d’enrichir leur profil mais aussi aux recruteurs de pouvoir naviguer plus facilement parmi la mine d’informations présentes sur la plateforme. En 2020, en pleine crise sanitaire et au moment où de nombreux salariés se sont retrouvés sans emploi, l’entreprise américaine a lancé le badge « open to work » pour permettre aux personnes en recherche d’emploi de le faire savoir à leur réseau et atteindre de nouvelles cibles. Cette fonctionnalité prend la forme d’un ruban vert entourant la photo de profil et affichant « open to work ».

« Cela permet de faire savoir aux recruteurs que vous êtes à l’écoute de nouvelles opportunités et de remonter dans les résultats de recherche lorsqu’ils étudient les meilleurs candidats pour un poste », explique Esther Ohayon, directrice communication et experte carrière chez LinkedIn France. D’après le réseau social, ce badge « multiplie par deux la probabilité d’être contacté par un recruteur ».

Déconseillé si vous êtes cadre ou dirigeant

Cette option s’avère pourtant à double tranchant. « Pour les cadres et les dirigeants, le badge « open to work » est à déconseiller. C’est comme si vous alliez dans un magasin et que vous affichiez ‘recherche clients’, vous n’avez pas envie d’entrer dans le magasin », illustre Philippe Douale, coauteur de l’ouvrage Recherche d’emploi, secrets de pros.

Plutôt que de s’en remettre à une fonctionnalité, l’expert recommande de se construire un réseau solide et d’aller cibler les entreprises que l’on souhaite intégrer : « La personne va regarder votre profil et va voir le badge to open to work, cela peut le mettre dans un esprit de refus ». Grégory Mancel, formateur LinkedIn pour les entreprises, abonde : « Le badge ‘open to work’ est un marqueur visuel. Certains disent que c’est utile pour les étudiants, mais pour quelqu’un qui a 20 ans d’expérience, c’est se mettre en position de demandeur ».

Il est cependant possible de rendre visible le badge uniquement aux recruteurs. Mais pour qu’ils puissent le voir, ces derniers doivent posséder un abonnement premium recrutement, limitant ainsi sa portée. Le risque que l’un de ses supérieurs ou une personne de son entreprise apprenne que l’on est en recherche d’emploi ne peut jamais être écarté.

LinkedIn indique d’ailleurs sur sa page : « Nous ne pouvons garantir une confidentialité complète ». Si vous comptez tout de même l’activer, un travail en amont reste nécessaire. « Ce badge, il faut le déclencher à partir du moment où on a actualisé son profil« , prévient Grégory Mancel. Les recruteurs passeront leur chemin si la photo de profil n’est pas correctement prise, si le résumé n’est pas complet et si aucune compétence n’a été rentrée.

Aux Etats-Unis, un badge bien vu et très répandu

Au 22 juillet 2022, plus de 16 millions de membres, sur les 875 millions que compte LinkedIn, avaient ajouté « open to work » à leur profil. Pour Emmanuelle Petiau, formatrice LinkedIn, il existe une différence de mentalité entre les Etats-Unis, « où le badge ‘open to work’ est très répandu et plutôt bien vu » et la France. « Sauf pour un stagiaire ou un alternant, ce n’est pas bien perçu de la part des décideurs », affirme-t-elle.

LinkedIn n’a pas encore fait évoluer l’option pour qu’elle puisse convenir uniquement aux utilisateurs en recherche de stages ou d’alternance qui sont de plus en plus actifs sur le réseau social. En attendant, la meilleure manière de trouver un emploi sur LinkedIn reste d’être proactif. « Si vous avez identifié une entreprise en particulier, il est très important d’être très présent dans son écosystème, commenter et réagir aux publications des recruteurs ou du personnel, égrène Christopher Piton, auteur de À la conquête de LinkedIn : 10 étapes pour déployer votre stratégie marketing, bâtir une réputation forte et générer des prospects. L’idée en parallèle de ça : envoyer des invitations et créer une conversation ».



Lire plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CAPTCHA