LPAO, favoriser l’économie circulaire avec les pièces auto d’occasion


Démocratiser l’accès à la pièce détachée de seconde main et favoriser l’économie circulaire, telle est la volonté première de La Pièce Aut’Occasion (LPAO) qui accompagne ses clients dans leur recherche afin de dénicher la meilleure solution possible pour réparer leur véhicule.

La chasse aux bonnes affaires sur le marché de l’occasion se poursuit et la tendance se confirme particulièrement dans le secteur de l’automobile où l’on observe depuis quelques années une ruée sur les pièces auto d’occasion. Si réparer sa voiture coûte de plus en plus cher, le marché de la seconde main est en plein essor et les pièces d’occasion sont très prisées par les propriétaires de véhicules. Moins chères, elles favorisent également à l’économie circulaire et sont parfois plus faciles à trouver que les pièces neuves. C’est donc dans ce marché en plein développement que l’entreprise La Pièce Aut’Occasion connaît depuis sa création, en 2019, une croissance progressive.

LPAO est spécialiste de la pièce auto d’occasion, il recense sur son catalogue plusieurs millions de références pour tout type de voiture. « Au-delà du large choix de pièces proposées, nous voulons surtout conseiller au mieux le client sur son besoin réel et l’orienter vers le meilleur choix possible pour lui » explique Thomas Pinck, fondateur de La Pièce Aut’Occasion. Situé à Hœrdt, en Alsace, LPAO, qui possède d’ailleurs un solide réseau de fournisseurs à travers l’Europe, exporte ses pièces partout en France mais aussi à l’étranger.

Dénicher la perle rare au meilleur prix

LPAO s’engage à proposer des pièces de qualité, garanties 12 mois et inspectées avec soin, ainsi qu’un service dédié à la demande qui simplifie au maximum la recherche, aussi bien pour les professionnels que pour les particuliers, le tout avec une certaine expertise. « L’objectif n’est pas simplement de fournir la pièce demandée, nous voulons vraiment trouver le meilleur rapport qualité prix, ce qui nécessite d’avoir plusieurs options possibles pour une seule et même pièce », ajoute Thomas Pinck « Cela permet de consommer de façon économique mais aussi écologique ». Une notion qui prend de plus en plus de sens.

À ce titre, LPAO s’investit également auprès des associations et notamment avec Ecotree, qui agit pour le reboisement des forêts sur la France entière, « nous sommes fiers de nous engager sur ce type de sujet, chez LPAO l’écologie et le recyclage c’est notre quotidien au niveau automobile. » Avec comme objectif principal de valoriser le marché de la pièce auto d’occasion, LPAO s’inscrit également dans une démarche environnementale à laquelle les consommateurs adhèrent de plus en plus. « L’objectif est désormais de continuer à accompagner toutes nos demandes avec soin et profiter de la dynamique du marché actuel », conclut Thomas Pinck.

Ce contenu a été réalisé en partenariat avec OpenMedias. La rédaction de BFMTV n’a pas participé à la réalisation de ce contenu.

En partenariat avec OpenMedias



Lire plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CAPTCHA