Pérou: Plus de 200 personnes arrêtées à Lima, le Machu Picchu fermé

par Marco Aquino et Fabian Cambero
LIMA (Reuters) – La police péruvienne a arrêté plus de 200 personnes accusées d’avoir pénétré illégalement sur le campus d’une grande université de Lima, tandis que les autorités de Cuzco ont décidé de fermer le Machu Picchu et les chemins de randonnée autour de l’ancienne cité inca sur fond de manifestations antigouvernementales.
Les manifestants réclament depuis plusieurs semaines la démission de Dina Boluarte, qui a remplacé à la présidence du pays Pedro Castillo, qui avait tenté sans succès de dissoudre en décembre le Parlement pour éviter sa destitution.
Des dizaines de Péruviens ont été blessés vendredi à la suite de nouveaux affrontements avec la police.



Lire plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CAPTCHA