Pourquoi les banquiers de Lagos patinent à Kinshasa – Jeune Afrique


À Kinshasa, les banquiers kényans semblent préférer le 110 mètres haies aux courses d’endurance. À la mi-décembre, Kenya Commercial Bank (KCB) Group a finalisé l’acquisition de 85 % de Trust Merchant Bank, numéro 3 en RDC, pour environ 120 millions de dollars (110,7 millions d’euros). Le numéro 2 d’Afrique de l’Est (10 milliards de dollars d’actifs) rejoint le trio de tête à Kinshasa (avec environ 13 % des actifs locaux), derrière le leader historique, Rawbank de la famille Rawji, et son rival de Nairobi, Equity Bank Group (11,45 milliards de dollars d’actifs), qui captent chacun autour de 24 % du marché. Un tour de force réalisé en moins de cinq ans.

Choix d’implantation

Par comparaison, les colosses de Lagos (Access Bank, United Bank of Africa et First Bank of Nigeria) n’ont jamais pu intégrer le top 3, malgré plus de dix ans de présence dans le pays. Les deux premières sont parmi les



Lire plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CAPTCHA