Inquiète, la communauté sikhe du Canada encourage Ottawa a durcir le ton face à l'Inde

Soulagés mais inquiets pour la suite, de nombreux membres de la communauté sikhe canadienne souhaitent que l’annonce choc d’Ottawa contre le gouvernement indien soupçonné d’être impliqué dans l’assassinat d’un de leur leader, soit le début d’une série d’actions contre « l’ingérence indienne ».
Les déclarations du Premier ministre Justin Trudeau lundi ont provoqué une onde de choc dans les deux pays et l’expulsion de diplomates dans la foulée.
Au Canada, le dossier agite le pays depuis plusieurs mois et le meurtre en juin dans l’ouest d’Hardeep Singh Nijjar, un militant pour la création d’un Etat sikh, nommé Khalistan.



Lire plus

About The Author

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CAPTCHA