« Combien de personnes ont-elles été condamnées en France pour homosexualité ? »



Jusqu’en 1982, l’homosexualité était considérée en France comme un délit passible de trois ans d’emprisonnement. Une proposition de loi d’indemnisation est en discussion au Sénat mais, constate l’historien Régis Schlagdenhauffen dans une tribune au « Monde », le nombre des victimes de cette répression est très difficile à établir.



Lire plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CAPTCHA