A la Fashion Week de New York, Tory Burch veut un "quotidien sublime"

Sur la musique des Cure ou de Joy Division, des mannequins défilent dans des jupes inspirées par des abat-jours : la créatrice américaine Tory Burch a fêté lundi les 20 ans de sa marque à la Fashion week de New York en assurant vouloir rendre le « quotidien sublime ».
« J’étais inspirée par un abat-jour », a ainsi expliqué dans un éclat de rire à l’AFP la créatrice en évoquant ces jupes aux couleurs — orange vif, turquoise — ou matières brillantes, qui semblaient tenir seules au niveau de la taille et donnaient un air de flottement aux corps.
« Je voulais des angles vifs, mais je voulais que la jupe s’enlève et se plie en un rien de temps, presque comme un origami », ajoute-t-elle.



Lire plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CAPTCHA