Biden reçoit Scholz et accuse le Congrès de "négligence" envers l'Ukraine

WASHINGTON (Reuters) – Le président Joe Biden a estimé vendredi que le Congrès se rendrait coupable d’une « quasi-négligence criminelle » s’il n’approuvait l’aide militaire à l’Ukraine tout en félicitant le chancelier Olaf Scholz pour le soutien apporté par l’Allemagne à Kyiv.
Olaf Scholz, qui a été reçu à la Maison blanche par Joe Biden, a dit voir un signe d’espoir dans la décision du Sénat américain de se prononcer prochainement sur un projet de loi de 95,34 milliards d’aide en faveur de l’Ukraine, d’Israël et de Taïwan, après le rejet par les républicains d’un compromis prévoyant un durcissement de la politique d’immigration.
Le président des Etats-Unis a déclaré que le refus du Congrès d’accorder cette aide vitale à l’Ukraine pour contrer l’invasion russe serait « proche de la négligence criminelle », alors que les républicains, majoritaires à la Chambre des représentants, continuent de s’y opposer à l’instigation de Donald Trump.



Lire plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CAPTCHA