Emmanuel Macron salue la mémoire de Robert Badinter devant les élèves magistrats



En déplacement à Bordeaux, le chef de l’Etat a dit son « admiration » et son « affection » pour l’ancien garde des sceaux, présenté comme « un repère » et « une conscience ». L’avocat à l’origine de l’abolition de la peine de mort pourrait entrer au Panthéon.



Lire plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CAPTCHA