Gabon: «Sylvia et Noureddin Bongo subissent des traitements cruels, inhumains et dégradants»

Les avocats de l’ex-première dame du Gabon et de son fils affirment qu’ils seraient maltraités en détention. Incarcérés à la prison centrale depuis plusieurs mois, ils avaient été arrêtés suite au coup d’État du 30 août, avant d’être poursuivis entre autres pour « haute trahison contre les institutions de l’État, détournements massifs des derniers publics, malversations financières internationales en bande organisée ». Leur entourage s’inquiète pour le respect de leurs droits.



Lire plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CAPTCHA