Gaza: Israël libère deux otages à Rafah, où des bombardements font 37 morts

par Nidal al-Mughrabi et Emily Rose
DOHA/JERUSALEM (Reuters) – Israël a déclaré lundi matin avoir libéré deux otages lors d’une opération des forces spéciales menée en parallèle à des frappes aériennes dans la ville de Rafah, à la pointe sud de la bande de Gaza, où au moins 37 Palestiniens ont été tués et des dizaines d’autres blessés dans les bombardements selon les autorités sanitaires locales.
Les deux otages – Fernando Simon Marman, 60 ans, et Louis Hare, 70 ans – avaient été enlevés par le Hamas dans le kibboutz de Nir Yitzhak lors de l’attaque menée par le groupe palestinien le 7 octobre, a indiqué l’armée israélienne. Ils sont en bonne santé et ont été transportés dans un hôpital situé dans le centre d’Israël, a précisé Tsahal dans un communiqué.



Lire plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CAPTCHA