Joe Biden dit travailler à une pause d'"au moins six semaines" à Gaza

WASHINGTON (Reuters) – Joe Biden a déclaré lundi que les Etats-Unis tentaient de parvenir à un accord sur la libération d’otages israéliens détenus par le Hamas palestinien en échange d’une période de calme d' »au moins six semaines » dans la bande de Gaza.
S’exprimant au côté du roi Abdallah de Jordanie après un entretien à la Maison blanche, le président américain a réitéré son opposition à une offensive militaire terrestre à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, en l’absence de « plan crédible » pour préserver les vies des civils qui y sont réfugiés.
« Trop de Palestiniens tués à Gaza étaient des civils innocents et des enfants », a déploré Joe Biden, disant travailler personnellement « jour et nuit » à un accord garantissant « la paix, la sécurité et la dignité » aux peuples israélien et palestinien.



Lire plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CAPTCHA