« Le Harem politique » de Fatima Mernissi, interdit au Caire et à Riyad, fait toujours polémique



Trente sept ans après sa parution controversée, cet essai majeur ayant inspiré le courant féministe islamique se voit à nouveau censuré dans le monde arabe. L’éditeur marocain de la seule traduction arabophone autorisée pointe un recul de la liberté d’expression dans la région.



Lire plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CAPTCHA