La religion, cheval de bataille davantage enfourché par Trump

Des deux principaux candidats à la Maison Blanche, seul un va à la messe le dimanche: Joe Biden, qui est catholique. Et pourtant c’est Donald Trump qui vend des bibles, se compare à Jésus-Christ et se pose en défenseur de Pâques.
Par la voix de sa porte-parole Karoline Leavitt, le tribun républicain a exigé des « excuses » de Joe Biden, l’exécutif ayant reconnu le 31 mars comme « jour de visibilité des personnes transgenres ».



Lire plus

About The Author

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CAPTCHA