Le contexte se complique pour les banques de la zone euro

FRANCFORT (Reuters) – Les perspectives des banques de la zone euro pourraient se dégrader cette année, a déclaré jeudi Luis de Guindos, vice-président de la Banque centrale européenne (BCE).
Les banques sont confrontées à des coûts de financement plus élevés, à une croissance économique faible, à une augmentation des prêts non performants et à des portefeuilles de prêts de moins en moins solides, a déclaré Luis de Guindos, qui présentait la revue de stabilité financière réalisée par la BCE.
« Notre recommandation est très claire : essayons de profiter de la bonne rentabilité pour renforcer les réserves de capital », a déclaré Luis de Guindos.



Lire plus

About The Author

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CAPTCHA