Mali : le seul but du dialogue était de "prolonger la transition", estime le chef du parti Yelema

Le 10 mai 2024, un dialogue inter-Maliens boycotté par de nombreux partis politiques a proposé la prorogation de la transition vers la démocratie de deux à cinq ans, ainsi que que la candidature du chef de la junte Assimi Goïta à la prochaine élection présidentielle. Dans un entretien accordé à France 24, le président du parti Yelema, Youssouf Diawara, affirme eu ce dialogue avait été convoqué dans le seul but de prolonger la transition.



Lire plus

About The Author

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CAPTCHA