Fin de vie : les députés réintroduisent le «pronostic vital» engagé dans les critères d'éligibilité



Les députés ont approuvé vendredi les critères ouvrant le droit à une aide à mourir, dans le cadre de l’examen en première lecture du projet de loi fin de vie, réintroduisant l’idée supprimée en commission que le "pronostic vital" du patient devra être engagé. En l’état actuel, le texte ouvre cette aide aux personnes âgées de plus de 18 ans, françaises ou résidant en France.



Lire plus

About The Author

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CAPTCHA