IA générative : le nouveau retard d'Apple dans l'Union européenne

Un retard de plus. Apple a indiqué, ce vendredi 21 juin, qu’il reportait sine die le lancement de son système d’intelligence artificielle (IA) générative dans l’Union européenne, « Apple Intelligence », du fait d' »incertitudes réglementaires » liées au règlement sur les marchés numériques (DMA), a indiqué à l’AFP une porte-parole du groupe.

Le groupe s’inquiète, en particulier, des obligations fixées par la DMA en matière d’interopérabilité, qui doit permettre de communiquer entre différentes plateformes et systèmes de messagerie. Ces dernières pourraient poser, selon Apple, un risque pour la sécurité et la protection des données personnelles.

La concurrence de Nvidia et Microsoft

Ce retard d’Apple dans l’IA générative tranche avec le dynamisme de certains de ses plus gros concurrents sur ce domaine, en particulier Samsung. Le spécialiste des puces électroniques Nvidia et Microsoft lui sont même passés devant à la Bourse américaine, là où la marque à la pomme trônait depuis longtemps. Même si pour Apple, cette manière de prendre son temps dans l’IA générative, en signant notamment un partenariat avec OpenAI, reflète également d’une volonté de ne pas se précipiter pour éviter les scandales.



Lire plus

About The Author

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CAPTCHA