Le "génocide" d'Amérindiens "continue" aux Etats-Unis, accuse la star Lily Gladstone

Le « génocide » de peuples autochtones « continue » aux Etats-Unis, accuse la nouvelle star amérindienne du cinéma Lily Gladstone, dans un film de fiction qui confine au documentaire sur la disparition d’une femme d’une tribu de l’Oklahoma.
Devenue mondialement célèbre en 2023 pour son rôle, qui lui a valu une nomination aux Oscars, dans « Killers of the Flower Moon » de Martin Scorsese, Lily Gladstone est la pièce-maîtresse de « Fancy Dance » présenté l’an dernier au festival du film indépendant de Sundance, mais sorti seulement vendredi dans quelques salles américaines.
Projeté en avant-première cette semaine à New York — où l’AFP a rencontré l’équipe de la réalisatrice amérindienne Erica Tremblay — le film sera sur Apple TV+ à partir du 28 juin.



Lire plus

About The Author

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CAPTCHA