Macron confirme l'arrestation d'un Français en Russie, nie les accusations d'espionnage

PARIS (Reuters) – Le président français Emmanuel Macron a confirmé jeudi soir qu’un ressortissant français avait été arrêté en Russie mais a nié les accusations d’espionnage formulées à son encontre par les autorités russes, dénonçant une campagne d' »intoxication » de Moscou en parallèle à la guerre en Ukraine.
Les autorités russes accusent Laurent Vinatier, un chercheur travaillant pour l’ONG suisse Centre pour le dialogue humanitaire, d’avoir collecté des informations pouvant être utilisées contre la sécurité nationale de la Russie.
S’exprimant dans un entretien télévisé sur TF1 et France 2, en marge des commémorations du Débarquement en Normandie, Emmanuel Macron a confirmé qu’un « compatriote » a été arrêté en Russie.



Lire plus

About The Author

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CAPTCHA