Ukraine : Macron veut lancer les négociations d'adhésion à l'UE "d'ici la fin du mois"

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky, en visite en France, a exhorté ce vendredi 7 juin ses alliés occidentaux à en « faire plus » pour aider Kiev face à l’agression russe, et s’est vu promettre dans la foulée une nouvelle aide américaine par son homologue Joe Biden.

Les infos à retenir

⇒ Macron veut lancer les négociations d’adhésion de l’Ukraine à l’UE « d’ici la fin du mois »

⇒ Emmanuel Macron annonce un fonds pour les infrastructures ukrainiennes

⇒ Russie : un Français arrêté à Moscou

Macron dit vouloir le lancement des négociations d’adhésion de l’Ukraine à l’UE « d’ici la fin du mois »

Emmanuel Macron a apporté son soutien ce vendredi au « lancement effectif » de négociations d’adhésion de l’Ukraine à l’UE « d’ici la fin du mois », lors d’une conférence de presse à l’Elysée au côté du président ukrainien Volodymyr Zelensky.

Emmanuel Macron a promis que « la France continuera » d’appuyer « l’Ukraine dans toutes les enceintes », notamment « au niveau européen, pour tenter d’obtenir le lancement effectif des négociations d’adhésion d’ici la fin du mois ».

La Commission européenne juge que l’Ukraine a rempli toutes les conditions préalables à une éventuelle ouverture de négociations d’adhésion à l’UE, a appris l’AFP ce vendredi à Bruxelles de sources diplomatiques. Mais cette décision requiert l’unanimité et la Hongrie de Viktor Orban, toujours très proche de la Russie, menace de bloquer le processus.

Instructeurs militaires en Ukraine : Macron veut « finaliser une coalition » rapidement

Le président français, Emmanuel Macron a annoncé vendredi qu’il souhaitait « finaliser une coalition » de pays prêts à envoyer en Ukraine des instructeurs militaires, assurant que « plusieurs de nos partenaires ont déjà donné leur accord », sans préciser lesquels.

« Plusieurs de nos partenaires ont déjà donné leur accord » et « nous allons utiliser les jours à venir pour finaliser une coalition », a déclaré le chef de l’Etat, jugeant « légitime » cette demande de l’Ukraine. Il a également répondu à la déclaration du porte-parole de l’Ambassade de Russie en France disant que ces instructeurs seraient une « cible légitime ». « Qui serions nous pour céder aux invocations ou aux menaces de la Russie ? », a rétorqué Emmanuel Macron.

Emmanuel Macron annonce un fonds pour les infrastructures ukrainiennes

Aux côtés du président ukrainien Volodymyr Zelensky à Paris, Emmanuel Macron a annoncé ce vendredi le lancement d’un « fonds de soutien » de 200 millions d’euros aux infrastructures ukrainiennes, notamment en faveur des « entreprises qui souhaitent exporter et investir dans les infrastructures critiques du pays, dans les secteurs des transports, de l’énergie, de la santé ». « Compte tenu de l’urgence, 60 millions d’euros de ce fonds seront consacrés à la priorité énergétique », a ajouté le président français.

Le Kremlin critique la France « prête » à « participer directement » au conflit

Les déclarations du président Emmanuel Macron jeudi sur un soutien militaire renforcé à l’Ukraine montrent que la France est « prête à participer directement au conflit », a affirmé vendredi le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

« Disons que M. Macron démontre un soutien absolu au régime ukrainien et déclare que la République française est prête à participer directement au conflit militaire », a déclaré Dmitri Peskov aux agences russes.

Zelensky : « L’Europe n’est plus un continent de paix »

« L’Europe n’est plus un continent de paix » depuis le début de l’invasion de l’Ukraine, a estimé le président Volodymyr Zelensky vendredi devant les députés français, qualifiant le président russe Vladimir Poutine « d’ennemi commun » de son pays et de l’Europe.

Le dirigeant ukrainien a aussi dit espérer que le sommet sur la paix, prévu les 15 et 16 juin en Suisse, permette de se « rapprocher » d’une « fin juste de cette guerre ». Cette conférence pourrait être « le D-Day » ukrainien, a-t-il ajouté au lendemain des cérémonies marquant le 80e anniversaire du Débarquement de Normandie, auxquelles il avait été convié.

« Cette bataille est à la croisée des chemins », mais « pour la paix juste, il faut plus », a-t-il averti. « Et ce n’est pas un reproche, c’est juste comment vaincre le mal, faire plus aujourd’hui qu’hier ».

Biden annonce à Zelensky une nouvelle aide de 225 millions de dollars

Le président américain Joe Biden a annoncé ce vendredi une nouvelle aide de 225 millions de dollars à l’Ukraine à l’occasion d’un entretien à Paris avec Volodymyr Zelensky, à qui il a promis : « Les Etats-Unis seront toujours avec vous ». Le président ukrainien a pour sa part remercié son homologue pour le « formidable soutien » américain et ajouté : « Nous comptons sur votre soutien ».

La Russie revendique la prise d’une localité dans la région de Donetsk

Le ministère russe de la Défense a revendiqué vendredi la prise de Paraskoviïvka, dans la région de Donetsk, dans l’Est de l’Ukraine, où son armée est à l’offensive face à une armée ukrainienne en difficulté. « Au cours de la semaine, les unités du groupe de troupes’Sud’ont amélioré leur position le long de la ligne de front (et) libéré la localité de Paraskoviïvka », a indiqué le ministère russe dans un communiqué.

La Russie place en détention un Français soupçonné de collecter des informations militaires

Un tribunal de Moscou a placé en détention provisoire ce vendredi le Français Laurent Vinatier, collaborateur d’une ONG suisse de règlement des conflits, arrêté la veille et accusé de collecter des renseignements sur l’armée russe.

Le tribunal Zamoskvoretski de Moscou a ordonné, à la demande des enquêteurs, le placement en détention de Laurent Vinatier au moins jusqu’au 5 août, en vue d’un éventuel procès, ont constaté des journalistes de l’AFP sur place. Il est soupçonné de ne pas s’être enregistré comme « agent de l’étranger » alors qu’il recueillait des informations sur les activités militaires de la Russie. Il est suspecté d’avoir illégalement récolté des informations sur les activités militaires de la Russie, mais a été formellement poursuivi à ce stade pour avoir violé une loi traitant des « agents de l’étranger », législation utilisée par Moscou pour réprimer ses détracteurs, et un délit passible de cinq ans de prison.

Quatre morts dans une frappe ukrainienne

Quatre personnes ont été tuées vendredi dans une frappe ukrainienne dans la région de Lougansk contrôlée quasi-entièrement par la Russie dans l’est de l’Ukraine.

« Quatre corps de civils (…) ont été extraits des décombres », ont dit sur Telegram les autorités d’occupation russe de la région, faisant également état de 43 blessés, parmi lesquels quatre enfants. Pour sa part, le responsable russe de la région de Lougansk, Léonid Passetchnik, a précisé sur la même messagerie que deux écoles secondaires, trois écoles maternelles et un collège avaient été endommagés.

De nouvelles coupures d’électricité en Ukraine

L’Ukraine a annoncé de nouvelles coupures de courant sur l’ensemble de son territoire pour vendredi en raison d’une pénurie d’électricité provoquée par des frappes russes qui ont gravement endommagé ses centrales électriques. La Russie a entamé ces derniers mois une nouvelle campagne de bombardements contre les centrales thermiques et hydrauliques de son voisin détruisant, selon des experts, la moitié de la capacité de production d’électricité dont il disposait à la fin de l’hiver.

« Aujourd’hui, des limites de consommation d’électricité sont en vigueur dans toutes les régions », a déclaré dans un communiqué la compagnie énergétique nationale Ukrenergo.

Le groupe d’armement franco-allemand KNDS officialise la création d’une filiale en Ukraine

Le groupe d’armement franco-allemand KNDS, qui fabrique notamment les canons Caesar, a officialisé vendredi à Paris la création d’une filiale en Ukraine, en présence du président ukrainien Volodymyr Zelensky.

Cette filiale va produire des équipements militaires et des munitions sur le sol ukrainien, avaient annoncé fin mars les ministres de la Défense français et allemand Sébastien Lecornu et Boris Pistorius.



Lire plus

About The Author

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CAPTCHA