Comment l’activiste suprémaciste noir Kémi Séba s’est vu retirer sa nationalité française



Connu pour ses débordements antisémites et violents, le militant panafricaniste, installé au Bénin dont il possède aussi la nationalité, milite de manière virulente pour la fin de la « Françafrique ». Le gouvernement a usé d’une procédure tombée en désuétude depuis les années 1960.



Lire plus

About The Author

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CAPTCHA