La junte au pouvoir au Mali réautorise les activités des partis, suspendues en avril

La mesure de suspension qui frappait depuis le 10 avril les partis politiques est levée, a annoncé mercredi la junte au pouvoir au Mali, affirmant avoir pu grâce à elle « contenir toutes les menaces de troubles à l’ordre public qui planaient » sur le « dialogue » national. Ce « dialogue » a débouché en mai sur des « recommandations » préconisant le maintien au pouvoir des militaires « de deux à cinq ans » supplémentaires.



Lire plus

About The Author

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CAPTCHA