09/12/2021

Des bandits armés tuent au moins 18 personnes dans l'État nigérian de Katsina


MAIDUGURI, Nigéria (Reuters) – Des bandits armés dans l'État du nord-ouest du Nigeria, Katsina, ont tué au moins 18 personnes, dont un responsable local, et volé des milliers de têtes de bétail dimanche, ont déclaré à Reuters deux témoins et un porte-parole de la police.

Les témoins oculaires ont déclaré que jusqu'à 500 hommes conduisaient des motos, certains brandissant des fusils d'assaut, chargés dans la zone du gouvernement local de Faskari dimanche après-midi.

"Au moins 18 personnes ont été confirmées tuées à ce jour et de nombreuses autres suspectées d’être tuées", a déclaré par téléphone à Reuters une résidente locale, Isma’ila Ya’u.

Les hommes se sont rendus dans le village voisin de Sabon Garin où ils ont tué le chef local Abdulhamid Sani, 55 ans, après avoir tenté de l'enlever, ont déclaré les témoins et un porte-parole de la police.

Sadiq Hasaan, un autre témoin, a déclaré que les hommes se dirigeaient avec le bétail volé vers d'autres villages de la région du gouvernement local de Batsari, et que des milliers de résidents avaient fui leurs maisons.

Le porte-parole de la police, Gombo Isa, a confirmé l'attaque, ajoutant que les assaillants portaient «des armes sophistiquées». Il a déclaré que les forces de sécurité «peignaient la forêt en vue d'arrêter les voyous».

Des gangs criminels qui commettent des vols et des enlèvements ont tué des centaines de personnes l'année dernière dans le nord-ouest du Nigéria.

Les attaques ont aggravé les problèmes de sécurité dans le pays le plus peuplé d’Afrique, qui a déjà du mal à contenir les insurrections islamistes dans le nord-est et la violence communautaire pour les droits de pâturage dans les États centraux.

Reportage par la salle de rédaction de Maiduguri; Écriture de Libby George; Montage par Daniel Wallis



Lire plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA