LA QUESTION SEXO – J'ai accepté les avances de mon voisin par manque, dois-je arrêter ?



Dans "Sans Rendez-vous", la sexologue et psychanalyste Catherine Blanc a répondu vendredi à la question de Medhi. Par manque affectif, il a accepté les avances de son voisin mais ne sait pas si c’est une bonne idée. Catherine Blanc considère que son accord montre qu’il n’est peut être pas totalement fermé à ce qu’ils s’apportent mutuellement.



Lire plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *