Ce que la Big Tech apporte – et prend – à l’Afrique – Jeune Afrique


Alors que la pandémie de Covid-19 marque le pas, le progrès technologique reprend sa course folle. En 2021, le continent a reçu 4,77 milliards de dollars de fonds de capital-risque, soit 2,5 fois plus que les capitaux levés l’année précédente. Si le développement de centres d’IA et l’implantation de la Big Tech dans les pays africains semble prometteur, il reste des écueils certains.

>> À lire sur The Africa Report : Google, Meta, Twitter….What tech giants bring to Africa

Si la Silicon Valley s’installe en Afrique, c’est que le continent représente des opportunités infinies. En octobre 2021, Google a annoncé qu’il investirait 1 milliard de dollars au cours des cinq prochaines années pour soutenir le « développement numérique » de l’Afrique. Actuellement, 800 millions de personnes sur le continent ne sont pas connectées, soit plus de la moitié de la population africaine, qui représente 15 % de la population mondiale.



Lire plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CAPTCHA