Elon Musk se défend au tribunal d'accusations "scandaleuses" sur des tweets de 2018

Elon Musk a tenté de montrer lundi au tribunal que ses fameux tweets de 2018, sur sa volonté de sortir Tesla de la Bourse, n’avaient rien de trompeurs ou de frauduleux, contrairement aux accusations d’investisseurs qui disent avoir perdu des millions de dollars à cause du milliardaire.
Le patron de Tesla — et de Twitter, depuis fin octobre — a assuré qu’il n’avait « jamais » cherché à tromper les investisseurs, et que l’accusation de fraude était « scandaleuse ».
Il avait créé la stupeur le 7 août 2018 en affirmant qu’il voulait retirer son groupe automobile de la Bourse au prix de 420 dollars par action, puis en assurant que le financement était « sécurisé ».



Lire plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CAPTCHA