Jacinda Ardern, appréciée globalement mais épuisée mentalement

Elle avait promis une « positivité sans relâche » en tant que Première ministre de Nouvelle-Zélande. Mais cinq ans et demi après sa prise de fonction, c’est une Jacinda Ardern épuisée qui a annoncé jeudi sa démission.
Cette travailliste de 42 ans, élue Première ministre en octobre 2017, n’a pas été épargnée pendant son premier mandat: pire attaque terroriste jamais vue en Nouvelle-Zélande, une éruption volcanique meurtrière et, comme ailleurs, la pandémie de Covid-19.



Lire plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CAPTCHA