Dans le monde littéraire, les "relecteurs en sensibilité" déchaînent les passions

C’est un métier de l’ombre dont l’existence fait l’objet de vifs débats. Les « sensitivity readers », relecteurs d’un genre nouveau qui pointent incohérences culturelles et stéréotypes dans les manuscrits, sont voués aux gémonies par certains auteurs quand d’autres, se voulant au diapason de l’époque, jugent leur travail bienvenu.
Présents depuis plusieurs années déjà dans le monde littéraire anglo-saxon, ils sont longtemps restés confinés à la littérature jeunesse.



Lire plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CAPTCHA