Economie, associations, service public, les vœux aux forces vives


Le marathon des vœux se poursuit. La halle aux grains a accueilli tous ceux qui font en sorte qu’il fait bon vire à Castelnaudary. L’occasion pour le maire de féliciter ceux qui œuvrent au quotidien.

Les forces vives de la ville – monde économique, éducatif de la sécurité, les représentants des associations d’entraide, patriotiques, culturelles et sportives, service public, ont été invités pour la traditionnelle cérémonie des vœux de ce début d’année. L’occasion pour le maire d’avoir un petit mot pour tous.

Pour les associations, d’abord d’en remercier l’engagement de ceux qui le portent et contribuent au bien vivre dans notre ville. « Nous sommes fiers d’en compter dans notre ville plus de 200, regroupant plus de 9 000 adhérents. C’est dire combien le rayonnement de notre monde associatif s’étend bien au-delà des limites de notre ville ! ». Et de poursuivre ; « Mais l’expression de ces remerciements au monde associatif concerne également les acteurs publics et privés de notre ville qui nous ont sans cesse accompagnés. Et il va falloir continuer ainsi.

Ce n’est qu’ensemble que nous surmonterons cette période combien troublée parce que nous avons tous, à la place qui est la nôtre, élus, acteurs publics, privés ou associatifs un lien solide de confiance réciproque qui nous unis ».

Faire front face à la crise

Faire front face à la crise, tel était en substance l’appel du maire aux forces vives du territoire tout en faisant valoir les atouts de sa commune, et au passage, égratigner ceux qui n’ont pas cru que Castelnaudary était une ville pleine de promesses. « Nous sommes sans forfanterie l’archétype de ce que les médias ont appelé la « revanche des villes moyenne », à la différence pour nous et elle est notable, c’est que nous n’avons pas attendu la crise du Covid pour nous révéler ». En parlant de revanche, un tacle bien ciblé au passage, « à ceux qui par le passé comparaient notre ville à une belle endormie, ceux-là seraient surpris aujourd’hui où pas une semaine ne s’écoule sans que nous n’ayons un investisseur qui frappe à notre porte Pas un mois sans qu’une autre collectivité nous sollicite pour connaître notre expertise que ce soit en matière économique, en matière environnementale ou bien sur notre politique de santé. Castelnaudary tire son épingle d’un jeu impitoyable où la concurrence entre les territoires pour attirer les entreprises et populations ne connaît pas de répit ».

des projets toujours en cours

Reste que le bien vivre contribue aussi à l’attractivité et au dynamisme d’un territoire, d’une ville et c’est ce que Patrick Maugard a voulu rappeler en expliquant comment cela avait guidé les politiques de ses équipes municipales depuis 1995, date de sa première élection de maire. Et de revenir sur les projets dont la crise sanitaire n’a pu empêcher la réalisation. Et pour terminer, on a mis trois Chauriens à l’honneur. (lire ci-contre)



Lire plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

CAPTCHA